(La Logique & L’intuition)

(La Logique & L’intuition)

Pour pouvoir cerner des mécanismes psychiques et les mettre en relief, il faut utiliser la stratégie adéquate pour pouvoir faire abstraction à chaque niveau des étapes de la pensée afin de départager les choses, puis les répartir aux bons endroits dans chaque mécanisme.

Une méthode pour cerner la problématique est le dualisme par l’opposition à son paroxysme et aux antipodes. Cela peut permettre de jauger quelque chose de vrai à plus de 50%, puisque l’équilibre vacille plus d’un côté que de l’autre…

Donc, plus la LOGIQUE ou plus L’INTUITION ?

Dans mon cas, je choisis l’intuition pour affirmer ce que je suis, la logique peut être fort utile tout de même, il arrive que je m’en serve, mais ce n’est pas un mécanisme priorisé de ma part… Je crois que chacun à une concoction psychique qui priorise certain mécanisme plus que d’autres, car être fort dans tous les mécanismes cela engendrerait une lenteur globale et un cerveau peut contenir beaucoup plus de mécanismes psychiques, mais les exploites à différent degré pour s’adapter à la réalité qui est l’espace physique au sens large, donc un potentiel inouï, mais limitée en terme de volume qu’il occupe dans la boite crânienne…

Mais bon, à notre époque cette vision de la pensée n’est pas très répandue, car l’intuition n’a pas ce qu’il faut pour faire l’ascension sociale et qui est déterminée par la logique. Donc pour gravir les échelons en science de la pensée, il faut être à même de traverser les barrières de la logique, car ceux et celles qui en sont les maitres du temple bloquent en quelque sorte les portes du savoir pour pouvoir obtenir la quintessence de l’œuvre… L’intuition sera alors perçue par ces hauts dignitaires comme du (charlatanisme) dans le langage féodal et dans celui de l’homme de la rue se sera ( un crosseur) et donc la science de l’intuition sera perçu encore pour longtemps comme une pseudoscience…

La logique et l’intuition façonnent les esprits, car s’est le précurseur de deux modes de fonctionnent distinct selon moi, la logique de par son essence créez des esprits très compartimentés, alors que l’intuition créez des esprits très synthétiques…

On peut l’observer à l’écriture, l’esprit compartimenté préfèrera les livres, car ils sont rédigés plus vers l’infini, pour lui se sera plus facile d’en extirper ses suites logiques puis d’en faire l’interprétation avec sa concoction psychique… L’esprit synthétique préfèrera la boucle d’un concept bien élaborée, car pour lui, il sauve beaucoup de temps comparativement à aller chercher de l’information peu pertinente au compte goute dans un livre.

L’esprit logique à une créativité bien à lui, puisqu’il cherche des suites logiques telles; moins, plus, multiplier, divisé… Voilà une suite logique de même valeur, mais aux fonctionnalités fort différentes, donc l’esprit logique fait une association entre la logique et la puissance de calcul, bref il peut chercher dans une grille de nombres à l’aide de ses outils mathématiques ( opération basique) des séquences, bref une succession de nombre suivant un ordre de grandeur qui est respectif à une opération mathématique basique, donc le calcule mental est jumelé à ce que j’appellerais le sens de la répartition qui discerne les bonds d’une séquence qu’une valeur que peut prendre une association de nombre ou de forme. Ce substrat fait en sorte qu’ils ont la capacité de mémoriser plusieurs bonds pour définir une valeur maitresse et ainsi obtenir la séquence et donc choisir la bonne réponse qui correspond au résultat de la valeur manquante dans l’exercice… Donc l’aspect déductif est priorisé dans cette forme de pensée. En fréquentant ces gens sur les réseaux sociaux, je me suis aperçu qu’ils sont vraiment cette habileté à se resserrer sur cette capacité cognitive pour résoudre tous les problèmes de la vie, ce qui créez cette rapidité fulgurante lors des tests psychométriques, puisque chaque question contient assurément une suite et jamais il n’y a de question sans réponse valable pour les faire douter d’eux, c’est pour cela en partie qu’ils sont très gonflés sur l’égo sur cet aspect et ne comprenne souvent pas pourquoi leur raisonnement n’est pas retenu lors de débat social. Mais ils ont cette capacité de rebrasser les cartes instantanément pour rechercher une séquence tandis que moi ça me prend un certain temps changer de dynamique logique, bref leur créativité se situe à ce niveau…

Pour l’intuition puisque c’est une intelligence très synthétique, la linéarité d’une suite logique monté en puissance de calcule n’est pas très révélateur de la réponse juste dans un domaine large, il faut vraiment se resserrer sur la logique pour comprendre les autres, car on peut ressentir que la réponse valable est tout autre et fait appel a priorisé peut-être d’autres mécanismes psychiques. Et règle générale les gens préfèrent (la réponse exacte issue de la logique à la justesse de l’a peu près) d’une construction psychique multidistribuée selon les forces et faiblesse de chacun. La créativité pour la personne qui est plus (intuitive que logique), c’est vraiment la capacité d’organisée sa pensée pour obtenir la réponse la plus près de ce qui est exact, cela permet d’aiguiller ses recherches vers une réponse qui pourra être exacte, mais cela prendra  beaucoup plus de temps selon l’étendu du problème en cause…

Donc êtes-vous plus logique ou intuitif sur cet aspect général.

Laisser un commentaire

Fermer le menu