Bois mort

Bois mort

Un nouvel élément qui m’aura pris un an à concevoir et sera transféré sous la forme logique pour sa compréhension leur prendra peu de temps à comprendre la première fois, puis deviendra une évidence, alors que moi, il n’aura jamais été évident même que si logiquement il est implacable. Ma façon de travailler est la suivante, écrit un concept, puis oublie le, fait autre chose de valorisant pour toi. Une fois passé à autre chose relis le concept, si tu ne le saisis ou ne le cernes pas instamment c’est qu’il y a quelque chose qui cloche, le raisonnement à de bonnes chances d’être erroné ou défaillant, j’appèle cela du bois mort et j’en ai environ la moitié de ce que j’écris qui ne fait aucun sens.

Laisser un commentaire

Fermer le menu