Les rêves, une réalité fuyante.

Les rêves, une réalité fuyante.

Pourquoi y a-t-il des zones psychiques infranchissables, par exemple qu’est-ce qui réfléchit et conçois la conceptualisation d’un rêve, et qui le fait vivre à la fois comme si c’était de l’inconnu à la conscience, et quel serait l’intérêt de savoir ce qui va arriver pour la conscience?

 Il semble bien y avoir une espèce de murs qui cachent les processus de réflexion pour nous propulser dans une réalité fictive, ou c’est un double système de pensée qui œuvre seulement lorsqu’on dort…

  Y a-t-il réellement des choix qu’on peut effectuer où tout est sous le contrôle de cette réalité fuyante. L’ampleur de tout ce qui est à créer me laisse présager que la majorité du travail est fait aux dépens de la conscience…

Et pourquoi la plupart des rêves sont oubliés au réveille, alors que d’autre sont préservés en mémoire le matin arrivé, est-ce qu’on se trouve à les revisités de façon éveillez ou c’est seulement une version fragmentaire de ce que le rêve a été?

Laisser un commentaire

Fermer le menu