Elvis Wong un chinois tabarnack

Elvis Wong un chinois tabarnack

Une anecdote qu’un de mes clients m’a racontée il y a quelques années déjà; dans la société d’État qu’est Hydro-Québec ils ont de la maintenance à faire sur les structures en fer qui maintienne les lignes haute tension pour conserver le réseau de distribution à niveau.

Puisque des techniques innovantes ont été mises au point ailleurs, le conglomérat voulait bien former ses employés pour effectuer les travaux avec cette mise à niveau. La formation était au coût de 100 000$ pour un petit groupe d’employé (de mémoire). Bref tous les intervenants étaient heureux de pouvoir suivre cette formation jusqu’à temps de mettre en œuvre le fruit de cette formation, bref ce qui prenait auparavant 2 jours à cinq ouvriers, prennait désormais   2 heures à 2 ouvriers, mais nécessitait l’utilisation d’un hélicoptère donc d’un pilote et de toute l’infrastructure sous-jacente à l’utilisation d’un hélicoptère donc beaucoup d’emplois indirects.

Puisque les ouvriers ne faisaient plus assez d’heures, le syndicat a donc fait cesser les opérations par hélicoptère annulant du même coup la nouvelle branche à l’économie qui venait d’être créé et qui ne couvrait pas son giron.

Mais est-ce qu’en Chine une telle chose aurait pu se produire chez les communistes, je ne crois pas, pourtant nous sommes bien en compétition avec eux.

Certaines personnes auraient privilégié la privatisation d’Hydro-Québec pour rembourser la dette du Québec, moi je ne suis pas trop sûr que cela aurait été une bonne chose de donner au privé un monopole qui est basé sur de l’énergie renouvelable. On vendrait a quelqu’un ce qui va lui permettre ne nous acheter peu à peu à crédit.

Donneriez-vous à Elvis Wong un tel levier économique qui lui permettrait de nous voler la vedette et de nous faire un spectacle de saine gestion, quel prix va-t-on payer les billets pour ce spectacle d’Elvis Wong???

Bonjour les contradictions…

Laisser un commentaire

Fermer le menu