Une nuance à apporter au sujet de la force centrifuge.

Une nuance à apporter au sujet de la force centrifuge.

Il semble sur le site de Wikipédia on y annote que la force centrifuge est en faite fictive, puisque si on coupe la corde qui relie la balle au point central lors de la rotation de celle-ci, la balle va suivre l’axe en rouge plutôt que l’axe en mauve (dans la direction extérieure) ce qui aurait comme effet de pouvoir lancer facilement des projectiles en direction d’une cible et de favorisé un bon tire dans le centre de la cible.

Quand on lance la balle vers une cible, on lui fait subir un effet d’accélération, donc on ressent le poids de la balle plus l’accélération qu’on lui fait subir. Mais ce poids pourrait être mesurable sur une balance lors d’une impulsion d’un cours instant(accélération), puis afficherait le poids réel versus la gravitation terrestre, mais lorsqu’on fait tourner la balle au bout d’une corde tant que l’énergie qui préserve la rotation est maintenue pour contré la résistance de l’air, le poids lui continue d’être maintenu sur la corde sous la forme d’une tension ce qui est fabuleux.

Dans l’espace puisqu’il n’y a pas de résistance de l’air, le mouvement serait-il continuel? Tant que le centre est maintenu? Est-ce qu’on sentirait le poids de la balle continuellement? Ou la balle nous tirerait dans une direction corporellement? Et le poids veut-il prendre la même direction ce qui amoindrirait le mouvement? Bref l’exercice fonctionne-t-il tant et aussi longtemps que le poids de celui qui fait révolutionner l’objet n’est pas dépassé par le poids de l’objet qui subit une rotation, puisque la rotation n’est pas équilibrée comme dans un tambour de machine à laver. La capacité de l’humain de créer un point central artificiel aide beaucoup à faire jaillir la compréhension. Un tel point central qui peut généré de l’énergie en ce synchronisant un petit mouvement circulaire génère un grand mouvement de au final, car le point central, y faut bien le mentionné, n’est pas fixe, mais rotatif.

Pour obtenir d’une façon concluante que la force centrifuge est fictive, il faudrait que la balle soit mouillée d’un liquide puis mit en rotation dans le vide et vérifier si les gouttelettes d’eaux se forme prêt de l’axe rouge, s’y c’est le cas c’est fictif, mais si elle se forme près de l’axe mauve (vers l’extérieur) eh bien cela veut dire la force centrifuge existe.

Ce que je crois qui se produit en lâchant la balle lorsqu’elle est en rotation, puisque sont poids n’est plus maintenue sous la forme d’une tension sur l’axe de rotation, la vitesse angulaire ayant plus de vélocité, la balle va dans cette direction plutôt que dans le sens de la tension (poids) qui est minime versus celui de la vélocité.

Autrement dit, puisque la balle va suivre la vélocité en ligne droite lorsque la corde est rompue, ce qui a permis de faire subir une rotation autour de l’axe est bien la masse de la balle. Le poids lui augmente via un plus grand rayon ,ainsi que la vitesse est augmentée, sinon ce phénomène n’existerait pas.

Mais le problème est que lorsqu’on coupe le lien avec le centre de rotation, ce n’est plus de la force centrifuge dont nous discutions, cela semble être autre chose.

Mais bon il semble avoir une différence entre deux choses ici, c’est ce que mon instinct m’indique , j’attends toujours l’idée qui me permettra de faire la différence.

Laisser un commentaire

Fermer le menu