Dislocation d’un rayon lumineux

Dislocation d’un rayon lumineux

Si on chevauche un rayon de lumière qui provient d’une énorme sphère en rotation comme le soleil, ce rayon de lumière n’aura pas le choix de se sectionner du à l’effet de rotation, s’il se détache de l’angle pour continuer son chemin en ligne droite suivant le parcourt de l’espace-temps, si on observe de plus près l’endroit ou il se sectionne on peut apercevoir des grains de lumière, c’est plus joli qu’une espèce de coupe franche et ça donne l’impression que le rayon est droit alors qu’il est décalé d’une poussière de degré. Quelle distance devrait-il parcourir l’un de l’autre pour ne plus que les deux rayons ne sois plus intriqué ensemble par leurs photons?

Laisser un commentaire

Fermer le menu